Rebsamen : la moutarde me monte au nez

2 réflexions sur “Rebsamen : la moutarde me monte au nez”

  1. Il faut envisager un changement radical des mœurs politiques : deux mandats et au revoir un salaire égal (toutes fonctions cumulées) au salaire moyen des français + 50%,un quota de 25% de personnes issues de la société civile à la chambre des députés,la démission de la fonction publique des personnes qui migrent vers des fonctions politiques ( conflit d’inérêt ).
    Et s’il le faut instituer le référendum d’initiative populaire comme nos voisins suisses ( cf Mme ROYALE) pour appliquer et voter les lois de renouveau politique.les responsabilités politiques ne doivent pas déboucher sur des « métiers »
    Et puis diviser par deux le nombre de sénateurs et députés (120 sénateurs aux États Unis ).
    Voilà des pistes non exhaustives de réflexion…….

    1. Merci pour votre lecture et pour votre commentaire.
      Vos propositions sont pleines de bon sens.
      La difficulté pour les mettre en oeuvre, c’est que précisément le pouvoir est confisqué par une classe politique qui n’a aucun intérêt à scier la branche sur laquelle est confortablement assise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s